fermer

ARTY STEPH’

Stephane Zabavy est une des valeurs sûres du cinéma et de l’entertainment ivoirien. Nous avons pu le rencontrer au sein de l’institut français qui a bien changé depuis sa création.

DC6E510F-EB44-4D5D-A0ED-98C989E4F7D5

Stéphane bonjour, BTENDANCE te rencontre aujourd’hui dans le cadre de ton shooting pour le magazine. Notre première question est de savoir comment tu te sens en ce moment ?

191A1B85-D684-4E4D-AF3B-0C62483CCEB7

je me sens super bien ,les choses avancent pas à pas peut-être pas à la vitesse que je souhaiterai mais comme on dit Rome ne s’est pas créée en un jour donc je rends grâce à DIEU pour tout ce qu’il en est en ce moment et je continue de travailler .

Tu es à la fois Acteur Chanteur Producteur Animateur Businessman, quel métier te semble le plus te correspondre actuellement?

on va dire businessman man dans la mesure où tout ce que je fais a un objectif final qui est de bâtir mon empire parce que je le vois comme un escalier pour ça il y a des marches à monter les une après les autres et chaque activité en est une.

F0F641E9-C4DA-4024-980D-E57152452E9C

Qu’est ce que l’actorat te donne que la musique ne te donne pas et pourquoi avoir choisi ce domaine d’activité au lieu d’un autre ?

l’actorat me permet de m’évader de la routine du quotidien ,il me permet d’endosser différents personnages cest un peu comme si j’ai la possibilité de vivre plusieurs vie lool .je suis policier un jour, docteur un autre etc … un peu comme une exploration de différents univers et j’avoue que j’aime ça en plus c’est un moyen de passer divers messages à la société c’est à la fois ludique et éducatif pour moi.

C8AD0C5D-8904-4017-98CF-56B8E60E1BB1

Tu as joué dans des films et séries ici et ailleurs en Afrique, comment tu vis chaque expérience et quelle est ton analyse sur le cinéma ivoirien, que manque t’il ?

Sur chaque tournage je me sens comme un débutant , j’apprends à connaître le personnage et à evoluer dans la palette d’émotions qui lui est attribuée ,C’est fun .

Pour en revenir au cinéma Ivoirien je crois qu’il est en pleine mutation , on est sorti un peu du schéma classique habituel et c’est plaisant . Après il y a tout le côté technique qu’on a pas encore maîtrisé et surtout les genres qu’on ne diversifie pas . Je pense qu’on a besoin de prendre un peu plus de risque et raconter la vie comme nous la voyons et pourquoi pas la rêver même. On a besoin de mettre en place une vraie industrie organisée et réglementée car le public il existe bel et bien .

84155289-4D33-4993-B863-F9AB4EC37774

Tu es depuis peu animateur d’une émission radio, comment ça se passe et comment tu arrives à gérer tout cela dans ton planning si chargé?

C’est une expérience humaine d’apprentissage fabuleuse ,une corde de plus à mon arc. Je n’aime pas me limiter et je pense que tant qu’on a la possibilité d’explorer il faut pas se priver. Du coup j’observe mes collègues et je n’hésite pas a poser des questions quand je ne comprends pas . Pour le reste c’est une question d’organisation, j’ai du restructurer mon emploi du temps pour y insérer cette activité que j’aime beaucoup .

6F87E567-7B02-4251-B215-99DD90B1B686

Stephane Zabavy dans 5 ans ?

4986670C-2D20-436F-A1AD-7C397F90CBBD

Je me vois entrain de conquérir le monde par la grâce de DIEU, sûrement à la tête de mon entreprise que j’aurais réussi a imposer dans divers secteurs, production ,musique et autres, je serai sûrement marié avec une petite famille pour qui je me battrai  vaillammen

PHOTOGRAPHE: PIMI

D. A: PATRICK EDOOARD KITAN

TENUES: ADJI STYLE

LIEU: INSTITUT FRANÇAIS

 

C7A2291A-24C4-4C6A-8B3B-25A3F0B19E5A

PULLMAN ABIDJAN « OPENING »

ACA87778-8C85-4982-9577-F560F847CB2F

IBRAHIM FERNANDEZ…. L’INTERVIEW!

Laisser un commentaire