fermer
THE GHOST
22 mai 2019

THE GHOST

CITE DES ARTS est un événement socio-culturel, dont l’objectif principal est de mettre en lumière de purs talents, évoluant dans différentes disciplines artistiques.

 C’est dans le but de révéler les talents méconnus et en début de carrière, et de leur donner de la visibilité que cet événement a été créé. Deux à quatre fois par an, CITÉ DES ARTS proposent de découvrir un nouveau talent sous une forme originale et attractive, et pourquoi pas, d’acquérir une œuvre authentique. C’est dans cette optique que l’artiste Photographe The GHOST sera mise en lumière ce jeudi 23 mai au sein de l’espace KAJAZOMA. 

QUI EST THE GHOST ? 

Né le 7 septembre 1988 à Abidjan (Côte d’Ivoire), « The Ghost » est un photographe portraitiste.A l’origine Ingénieur en Marketing et Management, Wilfried Sant’Anna, de son vrai nom, décide de se lancer dans une carrière de mannequin en 2011. Il sera repéré deux ans plus tard par une agence de mode… Photoshoots, Runways, Fashion shows, Wilfried est dès lors, de tous les grands rendez-vous et devient très vite, un visage connu de la mode ivoirienne.

Ambitieux et surtout très persévérant, Wilfried a su user de sa florissante carrière de modèle, pour accroître sa notoriété et développer son activité de Web-influenceur. Poursuivant sa soif de créativité, il se lance dans la photographie, l’une de ses plus grandes passions à côté de la musique, et développe son œil artistique à travers différents styles de prise de vue. Rieur et enjoué dans la vie, l’homme se montre discret et effacé lorsqu’il prend en photo son sujet… C’est donc en laissant instinctivement s’exprimer son talent que nait « The Ghost »,l’alter-égo photographe de Wilfried.

Nous avons pu le rencontrer quelques jours avant son vernissage….

383744B4-89AC-4326-BB04-63F86B68A144

Bonjour Tony Sant’Anna, on te rencontre aujourd’hui dans le cadre de ton vernissage qui aura lieu ce jeudi,  première question comment te sens tu ? Crispé?

Hello La Team. Je suis stressé, impatient, crispé… mais je reste un peu serein. Je suis vraiment “impatient” de présenter mon travail. 

Parlons de ton amour pour la photographie, depuis quand il a commencé et comment définis tu ton style ?

A la base j’ai toujours été attiré par l’art. Puis mon amour, pour la photographie a réellement démarré alors que j’étais encore modèle. Et comme j’aime me lancer des petits défis, je me suis dit que j’étais capable de faire de la photo. J’ai commencé par moi comme sujet principal. Je faisais des séries de portraits, recherches après recherches je ne me suis pas arrêté jusqu’à ce que je pousse encore plus loin afin de donner ce qu’on voit aujourd’hui. Je définis ma photographie comme étant le moyen le plus facile pour moi de transmettre mes émotions à travers les sujets. C’est assez spirituel (rire) et c’est un détail important, très important pour moi.

56F18883-8031-4779-AD7E-ECC242C3DE18

Comment tu as travaillé sur ce que nous allons découvrir lors de ce vernissage? Quelles ont été les étapes de créations ?

J’ai travaillé au feeling dans un premier temps. Puis il fallait que je trouve les sujets qui pourraient apporter un plus émotionnel au style que je présenterais. Cela n’a pas du tout été facile parce que ça demande bcp de concentration et de précision. (Rire) Je n’en dirai pas plus. 

Cette exposition marque un tournant dans ta carrière, comment tu ressens tout ce qui t’arrive en ce moment ?

Je ne réalise toujours pas que je suis sur le point de vivre ma première exposition,  en fait  c’est un rêve qui se réalise. Je suis heureux, même si je voulais que ma famille soit là parce que c’est très important pour moi.

E9FC8CD0-7ED8-4C3C-BB68-1EB35241B11D

Au delà de ça je suis tout excité de voir où cela nous mènera. 

F8B8ED55-29AE-48CF-A390-0EEEB77D6D86

Merci Tony

ACA87778-8C85-4982-9577-F560F847CB2F

IBRAHIM FERNANDEZ…. L’INTERVIEW!

4F0F2C60-5AED-4DC2-BDBD-0250F2814CDB

« BOUTIQUE » DOZO

Laisser un commentaire